Un désastre écologique en Nouvelle-Zélande


Le porte-conteneur Rena échoué depuis plusieurs jours

 

cargo_nouvelle_zélande

 

Ce serait là, l’une des pires catastrophes écologiques maritimes, la difficulté étant d’autant plus dur à cause des différentes tempêtes près de cette zone et qui de par ses très forts coups de vent on fait gîter le navire de 15 à 20° ce qui était assez difficile à mener par le commandant du navire.

Le porte-conteneur endommagé à la coque avant menace de se briser, le navire contenant près de 1700 tonnes de pétrole lourd et 60 tonnes de produits toxiques pourraient à terme détruire les plages avoisinantes notamment la plage de Tauranga près de la Nouvelle-Zélande par exemple.

 

Les secours et les volontaires

Alerté rapidement, les autorités locales du maritime de la Nouvelle-Zélande ont mis à disposition des aides rapidement autour du site ou a été secouru une vingtaine-personne membre de l’équipage.

Des galettes de fiouls ont déjà atteint les côtes, près de 350 personnes se sont mobilisées pour tenter de retirer les différentes cuves du bateau Rena et  les habitants ainsi que les volontaires se sont multipliés suite à cet événement pour ramasser les plaques de fiouls émis par le bateau.

 

Risque-d-une-maree-noire

 

A leur péril et malgré les avertissements des autorités locales du maritimes sur les différents produits à risque toxique sur l’être humain et sur les animaux, de nombreux civils tentent de sillonnaient la plage sans matériel ni équipement de récupérer les galettes noires et de sauver les mammifères et les animaux.

 

maree_noire_new_zeland

 

Un risque d’extinction des espèces comme au Vietnam existe, en Nouvelle-Zélande c’est près d’une cinquantaine d’oiseaux morts ont déjà été découverts sur la plage de Mont Maunganui et des risques pour les baleines de s’échouer sur les plages suscitent une vive émotion chez les habitants locaux fiers de leur patrimoine, en effet la baie de Plenty pour son sable blanc par exemple est une zone à touriste de grande renommée en Nouvelle-Zélande et cela risque notamment de réduire les activités locales de cette île.

Retrouvez cet article sur les désastres des algues tueuses et toxiques.

2 Comments on Un désastre écologique en Nouvelle-Zélande

  1. Je trouve cela vraiment désolant, comment cela peut-il encore arrivé? Après un désastre comme celui ci et le précédent dans la mer atlantique, les autorités devraient mettre en place une sécurité maritime ou quelques choses dans ce genre.
    GREEN PEACE!

  2. On a entendu beaucoup parlé du paquebot Rena mais je pense que vous avez vu ce qui est arrivé aujourd’hui au bateau en Italie près du Giglio.

    Près de 2400 tonnes de carburants risquent de se déverser dans la mer si les réservoirs du bateau se fissurent!!
    C’est intolérable et cela risque de causer des pertes écologiques dans le patrimoine maritime…

    J’espère là que le propriétaire du Costa Crociere, va proposé une solution rapide!

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Temps de dégradation des déchets dans l’eau

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*