Le Vietnam face à l’extinction de ses espèces

Les espèces menacés au Vietnam

 

Les efforts du Vietnam pour la conservation de la biodiversité continuent d’être lamentables. En effet, le nombre d’espèces menacées augmente constamment et, selon le dernier rapport national de l’environnement établi en 2010, ces menaces s’avèrent de plus en plus sérieuses. L’édition 2007 de la liste rouge nationale catégorise 418 espèces d’animaux et 464 espèces de plantes menacées selon le rapport public par le ministère des ressources naturelles et de l’environnement.

 

espece_menacer

(1)(2)(3) panthère nébuleuse et sous espèces.

(A) espèce disparue de panthère nébuleuse.

 

Toujours selon ce même rapport, un grand nombre d’espèces précédemment classées comme vulnérables sont à présent en danger critique d’extinction (il existe plusieurs niveaux de menaces : Non évalué, Données insuffisantes, Préoccupation mineure, espèces quasi menacées, espèces vulnérables, espèces en danger, espèces en danger critique d’extinction, espèces disparues (survivant uniquement en élevage) et enfin espèces disparues.

 

espece_vietnam

Quelques chiffres sur le Vietnam

D’après les listes rouges publiées entre 1992 et 1996, l’état des menaces les plus élevées était « espèces en danger ». Cependant, le dernier rapport fait état d’un constat alarmant : le statut le plus élevé est désormais « espèce disparue ».

Ainsi, en l’espace de quelques années, dix espèces se sont éteintes de manière quasi simultanée (une espèce appartenant à la flore et neuf espèces appartenant à la faune) : le Kouprey (espèce de bœuf), le te giac hai sung (Rhinocéros de Sumatra) ou encore heo voi (le tapir d’Asie).

 

rhinoceros_sumatra

 

En outre, le nombre d’espèces animales mondialement menacées classé dans la catégorie « espèces en danger » dans la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la conservation de la nature) est de 47 en 2010 contre 46 en 2004 et 25 en 1996. Il semble important de préciser que bon nombre d’espèces considérées comme éteintes au Vietnam sont présentes dans les pays voisins.

Le rapport indique que la perte d’habitat naturel, la surexploitation, la pollution, les incendies de forêt et le changement climatique constituent les principales menaces pour les espèces.

La mauvaise gestion par le gouvernement de la biodiversité a aggravé la vulnérabilité de certaines espèces par ailleurs menacées. Dans les tristes classements mondiaux des espèces menacées, le Vietnam se classe dans le top 15 des espèces mammifères en déclin, dans le top 20 des espèces d’oiseaux et dans le top 30 des amphibiens et des plantes.

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Un désastre écologique en Nouvelle-Zélande
  2. Les agrocarburants ne présentent pas seulement des avantages

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*