Déforestation au Ghana (2/2)

foret-ghana

La place de la forêt au Ghana

 

foret-ghana

 

La place de la forêt dans ce pays est inexistante d’autant plus que la question du reboisement naturel (qui peut prendre plusieurs années) est totalement ignorée !
Les lois sont rédigées pour protéger les forêts contre les coupeurs d’arbres dits illégaux, cependant, le nombre d’arbres abattus illégalement chaque année est largement supérieur au nombre de coupables arrêtés, ce qui indique que la plupart des coupables sont libres d’agir et que les forces policières sont relativement peu efficaces dans ce domaine…
On peut se demander si les lois sont toujours destinées à servir les intérêts du peuple, puisque ce sont ces mêmes gouvernements qui accordent des permis aux sociétés minières afin que celles-ci puissent étendre leurs activités dans les réserves forestières.

À long terme, cela provoque une déplétion de la terre et détériore la faune et la flore et tout cela avec l’accord du gouvernement ! Quoi qu’il en soit la déforestation au Ghana est en train de détruire la plus belle moitié du paysage forestier ghanéen.
L’exploitation minière dans les réserves forestières termine de soutirer aux pays les ressources qui sont pourtant supposées soutenir le peuple de génération en génération. Le prélèvement des réserves forestières par les activités minières, à travers ce qu’on appelle les moyens légaux, a plus d’effets négatifs sur l’avenir de la nation que sur le présent.

 

Vous souhaitez vous aussi proposé un article sur notre site : http://www.blog-environnement.fr/ ? N’hésitez pas à passer par le formulaire de contact.

Qu’en dit la loi au Ghana sur l’environnement?

 

Bien que l’application de la loi ne soit pas prise au sérieux, les forces de l’ordre procèdent à des arrestations et font des coupables des boucs émissaires afin de créer un effet dissuasif. Ainsi en novembre 2010, sept Ghanéens s’étant rendus coupables d’abattages illégaux se sont vus infliger une peine de 8 années de prison.

 

Conclusion


Comme la population du pays augmente rapidement et que les réserves forestières s’appauvrissent à un rythme plus élevé, le pays court le risque que la famine et la sécheresse s’installent ainsi qu’un chômage durable.

 

Retrouvez cet article sur l’extinction des espèces au Vietnam.

1 Comment

  1. Un réel business qui déflore de plus en plus le Ghana, je suis originaire du Ghana et cela fait quelques années que j’ai quitté le pays du fait que le pays ait de grosse difficulté économiques…
    De voir que son environnement se dégrade m’attriste car c’est une richesse qu’on dégrade chaque jour pour le confort du peuple.

    moi je dis non à l’abatage des arbres de manière illégal, il faut donné des quotas et favoriser le geste vert!

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*