La crise sanitaire en Allemagne, en Espagne et bientôt en Europe?

Une crise sanitaire touche actuellement l’Europe. La bactérie en cause a déjà fait plusieurs morts en Allemagne notamment et se propage dans d’autres pays.

Comment cela a t’il pu arriver ? À qui incombe la responsabilité ? Comment les États doivent-ils réagir ?

 

À quelle crise faisons-nous face ?

Le 24 mai, l’Allemagne découvre que la bactérie Escherichia coli est peut être à l’origine de la mort de trois individus. C’est alors que commence la propagation qui a pour épicentre l’Allemagne.

En effet, les premiers cas constatés habitent tous en Allemagne ou y séjournent ou y ont séjourné. Cependant, l’origine de cette maladie n’est pas encore connue. Les autorités allemandes ont suspecté au début des concombres provenant d’Espagne, mais aucune preuve n’affirme que cette maladie viendrait et se propagerait via un maillon de l’agriculture espagnole. Car même si les autorités allemandes ont repéré la bactérie dans des concombres venant d’Espagne on ne peut pas savoir si la contamination a eu lieu dans le pays de production. Une chose est sûre, cette bactérie viendrait du tube digestif des ruminants, laissant donc penser que les aliments consommés, comme le concombre, auraient été en contact d’une manière ou d’une autre avec les excréments de ces derniers.

 

Aujourd’hui l’Espagne est hors de cause, mais les dégâts sont déjà énormes. On compte environ 15 morts en Allemagne et l’agriculture espagnole perd chaque jour plusieurs millions d’euros.

Quels sont les symptômes et les facteurs de transmission ?

Cette crise sanitaire se manifeste par une épidémie de diarrhée. En effet les principaux symptômes engendrés par la bactérie Escherichia coli sont des diarrhées sanglantes et de très forts maux de ventre.

La transmission de cette bactérie à l’homme se fait directement par contact avec l’animal contaminé (le cas n’a pas encore été rencontré), par la consommation d’eau ou d’aliments ayant été en contact avec des d’animaux contaminés  ou avec leurs excréments (légumes crus, viande hachée crue, lait cru, poisson cru).

Pour le moment les principaux individus touchés étaient des femmes, du fait qu’elles sont plus grandes consommatrices de salade que les hommes.

 

Pourquoi l’Europe fait-elle face à cette épidémie ?

Cette crise sanitaire peut nous amener à réfléchir sur la question de l’importation. Doit-on continuer à importer des produits dont on n’a peu ou pas le contrôle ?  Est-il vraiment nécessaire d’importer des produits déjà fabriqués ou cultivés au sein d’un pays ?

Les échanges internationaux font bien sûr partie de notre économie nationale et mondiale, mais on est en droit de se poser quelques questions. La Russie a d’ailleurs émis le souhait d’interdire sur son territoire l’importation venant de l’Union européenne à cause de cette épidémie.

Une autre question peut également être soulevée, comment la propagation de la bactérie a t’elle pu se faire alors que les produits sont soumis à des contrôles ? Peut-être qu’il y a un manque de contrôle sanitaire dans nos pays pourtant à la pointe de la technologie ?

Finalement, nous ne sommes jamais trop prévoyants, d’autant que cette crise tombe vraiment ml pour les agriculteurs qui entrent dans une période estivale où la consommation de crudités est la plus importante.

2 Comments on La crise sanitaire en Allemagne, en Espagne et bientôt en Europe?

  1. Je pense que le phénomène a pris plus d’ampleur qu’il n’en était, la distribution de légume sur les Champs Élysées montre que cela a eu un impacte financier difficile à l’encontre de nos agriculteurs qui n’en sont pour rien en faites!

    Fautes à qui au sujet de la crise sanitaire avec la bactérie e-coli?

2 Trackbacks & Pingbacks

  1. Une ville durable dans combien de temps?
  2. Les algues ce n'est pas que pour l'alimentation.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*