Le nuage radioactif : comment se protéger.

Comment se protéger du nuage radioactif ?

 

La situation n’étant toujours pas résolu au Japon, la menace d’un nuage radioactif plane toujours au dessus de nos têtes (au sens propre comme figuré), de plus le traumatisme de 1986 , du nuage radioactif de Tchernobyl nous engage à la plus grand vigilance en cas de d’arriver d’un nuage réellement dangereux et face au danger des centrales nucléaires.

 

Comment est constitué le nuage ?

D’abord , rappelons la constitution de ce nuage radioactif : il est composé en partie d’iode ( Iode 131/ Iode 133) et une partie de Césium ( césium 134/ césium 137). Cependant même si l’iode est le plus connue , à cause de son évidente mise en cause dans l’apparition de cancer de la thyroïde, le césium n’est pas moins dangereux voir même potentiellement plus dangereux.

Pour faire simple, ces éléments ont une certaine durée de vie représentant leur radioactivité, ainsi plus le temps passe moins ces éléments sont radioactifs. Les éléments ont leur propre durée de vie ou demi-vie , qui représente un temps où la moitié de l’énergie a été dissipé. D’ailleurs en pharmacologie, on considère qu’un élément devient « inoffensif » au bout de 5 fois cette demi-vie.

Ainsi pour un élément tel que l’iode 131 , contenue dans le nuage, la demi-vie est de seulement 8 jours, on considère donc qu’au bout de 40 jours, cette élément n’est plus dangereux. Par contre, un élément comme le césium 137 devient alors beaucoup plus dangereux sur le long terme puisqu’il possède une demi-vie de 30 an ! Ce qu’il veux dire qu’il faut 150 an pour le césium 137 soit considérer comme sans danger.

 

Pourtant faut-il craindre le nuage ?

Pour le moment selon les experts de sureté nucléaire et les météorologue, il n’est pas question de céder à la panique : la dispersion des éléments radioactifs dans l’air sur l’ensemble de la planète indique qu’il y a qu’un faible proportion d’élément radioactifs dans le nuage qui survole la France.

 

Visualisation du nuage radioactif au dessus de la France
nuage radioactif au dessus du la Terre

De plus, la haute altitude du nuage empêche une réelle irradiation du sol : plus la distance entre nous et le nuage sera importante est plus l’irradiation au sol sera faible, tout ceci grâce à l’atmosphère et à l’air qui va «  filtrer » ces particules radioactifs en interagissant avec elle. Ce qu’elle fait de base tout les jours avec les rayonnements cosmiques. De plus , à cause de l’effet purement géométrique de l’angle solide, qui démontre que le nuage et la radiation ne se comporte pas comme un rideau où tout est verticales mais plutôt comme un conne ou les radiations se focalise à la verticale du centre du nuage : ce qui a pour effet de grandement diminuer à l’irradiation du nuage.

Cependant si les émanations d’ions radioactifs continuaient voir s’intensifiaient, alors il faudra prendre quelques mesures pour limiter les effets du nuage radioactifs.

 

Quelques mesures face au nuage !

– Rentrez tout ce qui peut être rentrer surtout en cas de pluie qui pourrait contaminer les objets mouillés. Ainsi penser surtout à rentrer , les vêtements en train de sécher, les animaux domestiques, les plantes vertes.

– Ensuite bâchez tout ce qui ne peut être rentrer : si vous avez un potager bâchez le, même la terre qui risquerait d’être contaminer par les ions contenue dans le nuage.

– Bloquer tout les arrivés d’air : vérifiez qu’il n’y est pas de passage d’air sous les fenêtres ou les portes. Boucher la cheminée pour éviter toute infiltration d’ions radioactifs.

– Évitez la consommation pendant et après le survole du nuage de produits frais ( légumes, lait ainsi que l’eau du robinet)

– Évitez au maximum les sorties : le mieux est de rester chez soit mais s’il vous amenez de sortir, munissez d’un imperméable et de bottes en caoutchouc en cas de pluie.

– Préparez une éventuelle évacuation si les autorités considèrent que le risque est très important , en mettant de coté des vivres,bouteilles d’eau, médicaments (comme les algues de médecine, affaires de rechanges, papiers importants.

– Coupez le gaz, l’eau et l’électricité en cas d’évacuation.

– Pour ce qu’il y est de pastille d’iode ou de teinture d’iode, tout ceci doit être délivré sous ordonnance d’un médecin, en aucun cas, il faudra en prendre sans en préventif.

 

Le nuage semble n’être pas si dangereux, le plus grand problème vient de cette méfiance publique envers les autorités du à leur mensonge en 1986 pour le nuage de Tchernobyl.

Les énergies renouvelable, une solution?

1 Comment on Le nuage radioactif : comment se protéger.

  1. Les conséquences du nuage radioactif semble encore avoir des conséquences au Japon mais beaucoup moins en Europe…
    Un si beau pays comme le Japon, je suis vraiment triste pour ses nippones, plus possible d’avoir d’enfant franco-japonais sans qu’il y ait un risque pour l’enfant, kawaiii!

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Le schiste : un cadeau empoisonnée du sous-sol français ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*