Des coupures d’électricités du à l’hiver

record-electricité-2012

 

Une consommation électrique loin de geler

 

record-electricité-2012

 

Les températures atrocement basses n’ont pas de conséquence que sur la santé des personnes : la consommation d’électricité générale en France a atteint son record ce mercredi 8 février à 19h : 101.700 MégaWatts.

Quelles sont les raisons et les conséquences de ce nouveau record, tout juste un jour après le précédent ?

 

Une augmentation de la consommation en partie due au chauffage

 

chauffage-hiver-2012

 

Plus de 32% de la population utilise un chauffage électrique. De ce fait, la consommation annuelle d’un Français atteint les 7.491 kilowatt, suite à un couplage de l’utilisation du chauffage électrique et à l’usage courant de cette énergie : appareils électroménagers, éclairage, informatique, télévisions et toutes les autres technologies plus ou moins gourmandes en énergie prennent une bonne part de la consommation d’électricité de l’hexagone.

Mais si, durant le reste de l’année, les chauffages électriques ne font que 10% de la consommation française, en période hivernale, elle peut en atteindre le tiers.

Une explosion de la consommation qui justifie donc pleinement ce nouveau record lors d’un hiver particulièrement rude puisqu’on atteint les ressentis à -20°C à cause du vent dans certaines régions. Evidemment, ce boom de la consommation électrique française a forcément un impact dans le quotidien des Français mais aussi sur l’environnement.

 

Des pannes d’électricités qui se multiplient

 

panne-electricité

Conséquence évidente de ce nouveau record, certains endroits en France risquent de se retrouver privés d’électricité. Différents cas se présentent alors : dans la région PACA et la Bretagne, c’est le manque d’importance de la production d’électricité locale qui cause ces risques.

Dans les régions de l’Est, l’augmentation de la consommation électrique est proportionnelle à la chute des températures qui est plus marquée encore que dans le reste de la France : ainsi, plusieurs villages et quartiers se sont retrouvés sans électricité pendant plusieurs heures au moment de l’explosion de la consommation.

Ces pannes équivalent également le plus souvent à une coupure de chauffage puisque, même dans le cas de ceux qui n’utilisent pas de chauffage électrique, certaines chaudières au fioul exigent quelques Watts pour se lancer.

Autre conséquence de cette gourmandise soudaine en électricité, la France, exportatrice en énergie tout le reste de l’année est obligée d’en importer lors des périodes de grand froid.

 

Ainsi donc, l’hiver rigoureux que l’on connait oblige les Français à augmenter leur consommation de chauffage et donc, leur consommation en électricité.

En ce cas, une seule solution : limiter au maximum sa consommation annexe pour éviter le blackout.

 

Image principale : source RTE

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. Des coupures d’électricité qui bloquent sur Jaka
  2. Carburant : comment payer moins le prix de son essence?
  3. 25% des Franciliens ne respirent pas bien
  4. L'usage de l'énergie solaire : panneau photovoltaïque

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*